Projet

Médiathèque Jean Falala

Reims, France
2002

Concours remporté en 1997

Maître d’ouvrage : Ville de Reims
BET Façades : Arcora
Surface du projet : 6 430 m² Shon
Coût des travaux : 15 M € HT
Type de mission : Mission de base avec exécution

La médiathèque, située face à la cathédrale, s’inscrit sur un terrain jusque là occupé par l’Hôtel de Police (œuvre de Jean Walter 1920) et divers autres petits bâtiments.

La façade de l’Hôtel de Police a été conservée pour une partie du nouveau bâtiment. L’harmonie de ce bâtiment et son intégration dans l’îlot sont assurées par la proportion classique d’une base carrée et l’alignement des toitures : la haute toiture à deux pentes de l’Hôtel de Police a disparu pour se régler sur la hauteur de celle du nouveau bâtiment (15 m) et en même temps permettre une modernisation de son image tout en conservant son apparence familière aux Rémois. Le bâtiment neuf apparaît ainsi comme un prolongement naturel du volume existant.

De larges façades en verre clair ouvrent l’architecture sur la ville. Ces immenses baies sont possibles grâce à une structure nervurée, faite de poutres et de colonnes métalliques, toujours tracée sur la même base géométrique et qui maintient les planchers en suspension. Cette ossature repose sur un socle constitué en pierres de Courville (fondateur du bâtiment) qui assurent une continuité des matières traditionnelles. Ainsi, l’îlot urbain est reconstitué dans l’idée d’une certaine force classique face à la cathédrale gothique. Cette reconstitution suit le principe que l’arrivée de la modernité sur le parvis de la cathédrale ne doit pas entraîner un éclatement de l’architecture mais au contraire une douce transformation.

Depuis l’intérieur de la médiathèque, le vitrage de la rive horizontale de la toiture permet de voir la façade de la cathédrale sur toute sa hauteur et de créer un moment inoubliable pour le lecteur. Les reflets de la façade de la cathédrale sur les vitres de la médiathèque à l’ombre illustrent parfaitement cette fusion qui existe entre les deux bâtiments, une idée du rapport architectural entre l’ombre et la lumière.

Crédits Agence

Patrick Senné (Directeur de projet)
Frédéric Morel
Marcel David
Christel Catteau

  • Vue
  • Images
  • Map