Projet

Jean-Paul Viguier Architecture - Muse, Quartier de l'Amphithéâtre

Quartier de l'Amphithéâtre (perspectives)

Quartier de l'Amphithéâtre (intérieurs)

Quartier de l'Amphithéâtre (plans)

Muse, Quartier de l'Amphithéâtre

Metz, France
2017

Concours remporté en 2006

Programme : Commerces sur 2 niveaux, bureaux, logements, résidences sénior, services et jardins en superstructure ; parkings en infrastructure.
Localisation : Quartier de l’Amphithéâtre, Metz, France
Maîtres d’ouvrage : Apsys / Claude Rizzon Promotion 
Surface totale  du projet : 80.000 m² 
Centre commercial et parkings : 46.000 m2
Bureaux : 5.200 m2
Logements : 27.100 m2
BET structures et fluides : SNC Lavalin
BET façade : Arcora
BET éclairage : Franck Franjou
BET HQE : Alto Ingénierie
Bureau de contrôle : Dekra
Type de mission : Architecte coordonnateur général du bloc B3-C3, architecte de Muse, architecture d’intérieur et du paysagisme

Lien webcam 

 

Nouveau visage de la ville de Metz, le quartier de l’Amphithéâtre se déploie autour du Centre Pompidou-Metz et à proximité de la gare TGV. Il est le lieu d’une organisation nouvelle de la ville, guidée par la mixité des fonctions urbaines.

Le quartier de l’Amphithéâtre réinvente la ville à partir du principe de mixité urbaine.

L’urbaniste en chef de la ZAC, Nicolas Michelin, a fixé les grandes lignes conceptionnelles de la ville. Jean-Paul Viguier et Associés, en tant qu’architecte coordonnateur du quartier de l’Amphithéâtre, les a traduites et a orchestré le travail de 5 équipes d’architectes désignées dans le cadre d’un concours international (Devanthéry-Lamunière avec SEARCH et André & Moulet Architecture, DND Architectes, Serge Hoffmann).

Le quartier de l’Amphithéâtre est pensé pour être un quartier vivant, vibrant, dans lequel les activités se développent en permanence dans une intensité propre à la vie urbaine contemporaine - hors des temporalités séquentielles comme les ensembles de bureaux désertés les soirs et les week-ends.

L’organisation des fonctions s’inscrit par l’imbrication des programmes. Ces fonctions trouvent leur sens dans le rapport qu’elles ont les unes aux autres et génèrent une pratique libre de la ville.

Ainsi le quartier se caractérise par la porosité de ses espaces et l’accessibilité généralisée entre les lieux publics et les lieux privés. Les logements privés côtoient les logements aidés ; les bureaux, les équipements pour les personnes âgées ou handicapées ; les parkings, les jardins ; les services et les commerces sont ouverts à tous.

Dans ce contexte composé de strates et de requalification du territoire, s’inscrit l’ensemble commerçant Muse dont Jean-Paul Viguier et Associés conçoit l’architecture, l’architecture intérieure et le paysage.

Véritable ville-centre, Muse est le support de commerces, bureaux, jardins-terrasses, espaces de loisirs et immeubles de logements qui articule le quartier de l’Amphithéâtre.

Topographiquement, Muse se déploie le long d’une rue couverte s’ouvrant face au Centre Pompidou-Metz. Le bâtiment de logements, baptisé First, donnant sur la place avec sa façade revêtue de plaques de verre en damier, se soulève pour inviter le public à pénétrer dans la rue de commerces ponctuée de cafés et de restaurants.

Le parcours dans Muse est percé de puits de lumière et de verrières. Il s’ouvre sur deux places publiques où sont aménagés des espaces de détente, terrasses et cafés.

Dans cette déambulation se détachent 4 œuvres d’art de Julio Le Parc, Lionel Estève, Chourouk Hriech et Romain Froquet créées spécifiquement pour Muse. Ces commandes, orchestrées par Manifesto et Eva Albarran & Co, en font une destination artistique en résonance avec le Centre Pompidou-Metz.

Au Sud, précédant la place accueillant l’immeuble d’habitations Le Sérénissime, un grand espace vertical de circulation relie la surface commerciale au niveau de stationnements.

Le quartier de l’Amphithéâtre de Metz et Muse expriment la ville comme un lieu d’attachement où chacun doit pouvoir trouver sa place de vie citoyenne et contemporaine. Ils entendent répondre aux problématiques de densité accrue par la corrélation des activités et la diversité architecturale.

L’organisation d’un quartier mixte urbain et vertical représente la conception nouvelle de la Ville intense développée par Jean-Paul Viguier.

Crédits Agence

Architecte : Jean-Paul Viguier et Associés
Architecte de cohérence et coordinateur général de l’ilot B3-C3 : Jean-Paul Viguier et Associés
Architecte directeur de projet : Bertrand Beaussillon
Architecte chef de projet : Graham Ryder
Équipe projet : Liam Burns, David Cisar, Nathalie François, Clémence Heurtaux, Sophie Galinand, Catherine Kirk, Thomas Ouanhnon
Architecte d’intérieur : Justine Duhautois avec Joanna Maksimowicz
Images de synthèse : Benoît Pérolat avec Giovanni Barbagallo, Amélie Bellaud ; Jigen ; IDA+
Architecte paysagiste : Benjamin Doré avec Arnaud-Mermet Gerlat
Direction artistique : Manifesto et Eva Albarran&Co

  • Vue
  • Images
  • Map