Projet

Banque de France, Pôle fiduciaire

La Courneuve, France
2018

Concours remporté en 2014

Programme : un bâtiment tertiaire et un centre fiduciaire
Missions : 
conception et suivi des travaux pour l’urbanisme, l’architecture et l’architecture intérieure
Localisation : 80, rue Emile Zola, 93120 La Courneuve
Surface globale :  22.500 m²
Maître d'ouvrage : Banque de France
Aménageur : Banque de France
Investisseur : Banque de France
Maître d'ouvrage délégué : ARTELIA

Maître d’œuvre mandataire, BET TCE, MOEX et certification HQE : Artelia
Entreprises de construction : Léon Grosse (entreprise général bâtiment Tertiaire), CBC (Gros œuvre et second œuvre), INEO (CFO et Cfa), SPIE (CVC plomberie), Jean Lefebvre (VRD et espaces verts), NEDAD (contrôle d'accès), TELEM (alarme anti-intrusion), EIFFAGE ENERGIE (Hypervision et vidéo surveillance) GUNNEBO (SAS et Blocs Forts) ALSTEF (Process logistique)
Architecture paysagiste: Agence Babylone
Aménagement intérieur : Majorelle (space planning)

Afin de répondre aux attentes de la Banque de France et de la commune de La Courneuve, l’Agence Jean-Paul Viguier et Associés a proposé un immeuble bénéficiant d’une identité forte, vecteur de l’image de la Banque de France et de la restructuration du site après la démolition des entrepôts actuels en assurant une cohérence et une continuité urbaine par une implantation et une réflexion sur les trames viaires du parcellaire existant. L’Agence s’est également attachée à inscrire le nouveau projet dans des gabarits proches des existants au pourtour du site.

L’ensemble du projet comprend :

- la construction du nouveau centre fiduciaire d'une surface de 19 500 m², dédié aux activités d'entretien et d'émission de la monnaie fiduciaire qui allie haut niveau d'automatisation et amélioration du bien-être au travail.

- la restructuration de deux bâtiments tertiaires d'environ 3 000 m² chacun. D’un côté, un bâtiment dénommé « BABCOCK » de 1923, de l’autre un bâtiment attenant construit en 1987, fait quand à lui, l'objet d'une requalification architecturale plus importante.
Tout cet ensemble intègrera des bureaux spacieux, des espaces de convivialité ainsi qu'un restaurant d'entreprise disposant d'une cuisine. Il permettra également d'accueillir le public (surendettement, Infobanque, cotation des entreprises) dans des conditions optimales.

Une architecture rationnelle
Le bâtiment projeté du NCF ne s’écartera pas des gabarits en place sur le site. Son architecture aura pour base la rationalité, offrant des formes liées à la fonction de l’édifice, celui-ci sera comme un trait d’union avec les constructions avoisinantes en apportant une qualité architecturale susceptible de dynamiser le territoire en reconversion de La Courneuve.
Le traitement de l’enveloppe, de la toiture et des façades doivent représenter les composantes principales de l’écrin que constitue le bâtiment industriel et c’est ici que les notions d’objet précieux, de noblesse des matériaux, de finesse et de qualité seront les plus visibles.

Crédits Agence

Architecte : Jean-Paul Viguier et Associés
Architectes directeurs de projet : Christophe Charon, Francesco Zaccaro
Architectes d’opération : Fiona Dunlop, Dionisio Da Chao Rocha
Équipe projet : Beat Meier, Daniele Molinari, Aboubacar Mahaman Noury, Claire Moreau
Architecture d'intérieur : Justine Duhautois, Ninni Byrelid, Clémence de Dreuzy, Julia Le Guilloux, Sophie Pélisset
Images de synthèse : Benoit Paterlini, Giovanni Barbagallo, Amélie Bellaud

  • Vue
  • Images
  • Map