Projet

Jean-Paul Viguier Architecture - Hypérion - Tour de logements, bureaux et commerces

Hypérion

Hypérion - Tour de logements, bureaux et commerces

Bordeaux, France
2020

Concours remporté en 2016

Programme : 
Tour et immeubles de logements, bureaux et commerces; parkings en infrastructure
Localisation : ZAC Gare Saint Jean - Quartier Belcier, Bordeaux, France
Surface du projet : 17.000 m²
Tour en bois : 7.000 m²
Immeubles de logements bas : 5.700 m²
Immeuble de bureaux : 3.900 m²
Commerces et activités : 340 m²
Espace de stationnement : 151 places
Aménageur : 
Établissement public d'aménagement (EPA) Bordeaux Euratlantique
Promoteur et Maître d'ouvrage : Eiffage Immobilier Sud-Ouest
Architecte, architecture d'intérieur et paysage : Jean-Paul Viguier et Associés
A.M.O Ingénierie Bois :
Woodeum 
A.M.O Sécurité incendie : Vulcaneo
Bureau d’études structures et enveloppes :
Terrell
Bureau d’études techniques environnementales et fluides :
Cetab Ingénierie
Bureau d’études spécialisé en acoustique :
Aïda Acoustique
Bureau de contrôle :
Socotec

Hypérion, première tour en bois construite en France, se dressera au centre de Bordeaux, près de la gare Saint-Jean et de la future gare LGV.

Le quartier Saint-Jean Belcier, tout proche de la nouvelle gare SNCF Belcier, fait l’objet d’un vaste programme de rénovation urbaine. Concevoir un projet pour ce site, l’un des premiers à découvrir à son arrivée en gare de Bordeaux, c’est faire coexister la nécessité pour ce quartier de se régénérer et de lancer des opérations qui, bénéficiant du territoire magnétique de la gare, soient la vitrine ambitieuse de la métropole à l’image des grandes phases d’urbanisation et de développement de la ville ancienne. 

Hypérion abritera 98 logements pensés comme des maisons assemblées autour d’une rue verticale. Le noyau central de distribution, ascenseurs et escalier, est en béton ainsi que les trois premiers niveaux. Cette colonne vertébrale rigide est complétée par une ossature en bois constituée de "poteaux poutres". Les planchers et les cloisons sont en bois de type CLT (Cross Laminated Timber).

Le programme sur l'îlot limité par les voies ferrées,se complète par trois immeubles bas, articulés en accompagnement du volume de la tour, accueilleront des logements locatifs sociaux et en accession à prix maîtrisé, ainsi que des bureaux.

Fraîcheur, saisonnalité, ombrage, qualité d’espace public sont les maîtres-mots du projet paysage et se retrouvent à toutes ses échelles. 

L’opération globale de renouveau du quartier, avec trois tours placées en quinconce dans le paysage, entend donner un rythme, une vibration au site mais aussi une identité forte.

Prix d'État Démonstrateurs industriels pour la ville durable : Bordeaux Euratlantique "Living Lab", porté par l'établissement public d'aménagement (EPA) Bordeaux Euratlantique (33), qui vise notamment la réalisation de deux tours en structure bois d'environ 50 m. "Une première en Europe", ont salué les ministères.

Crédits Agence

Architecte : Jean-Paul Viguier et Associés
Architecte directeur de projet :
Christophe Charon
Architecte chef de projet : David Sebastian Martin
Équipe projet : Léa Desbiens, Fiona Dunlop, Alexandra Bertin, Nini Byrelid, Beat Meier, Pierre Resceurio, Enrico Cigolotti, Christel Catteau, Samuel Locus, Frédérique Heisch, Ronan Malle
Architecte d'intérieur : Justine Duhautois avec Alberto Vasquez
Images de synthèse : Benjamin Alcover avec Jugulta Le Clerre, Khanh Chi Tran
Architecte paysagiste : Benjamin Doré avec Alexandre Martinez, Lionel Sikora

  • Vue
  • Images