Projet

  • Vue
  • Images
  • Map

Pont du Gard

Vers Pont du Gard, France
2001

Concours remporté en 1991

Maître d’ouvrage : EPCC du Pont du Gard
Architecte d'opération : Carré d'Archi, Gilles Cusy
Paysagiste : Laure Quoniam
BET : VIAL, Batelec, Céaur Infrastructures
Surface du projet : 11 500 m² Shon
Coût des travaux : 15,2 M € HT
Type de mission : Mission de base avec exécution

Le site et le monument du Pont du Gard (classé Patrimoine Mondial par l’U.N.E.S.C.O.) étaient visités par plus d’un million deux cent mille personnes par an dans des conditions inacceptables.

Le projet a suivi trois objectifs :
Protéger et régénérer le paysage naturel, étendre le champ de visite pour couvrir un territoire de 180 ha, expliquer et transmettre le sens de cette œuvre patrimoniale.

Le projet du Pont du Gard comprend donc la remise en état naturel du site, un aménagement paysager et piétonnier, et deux constructions nouvelles comprenant l’accueil et un complexe muséographique. Ces deux constructions nouvelles, rive gauche et rive droite, sont insérées au plus près de la topographie et répondent à la contrainte de non-visibilité du monument. Elles ont été construites pour répondre aux questions concernant la construction, l’histoire et l’usage de l’ouvrage :
- sur la rive gauche se trouve le musée archéologique, où, au moyen de films, de documents, de maquettes, etc., et sous le contrôle d’un conseil scientifique, l’histoire du monument est racontée. Ce bâtiment, en béton brut, se présente comme une pierre parallélépipédique posée sur le site et encastrée dans l'épaisseur de la colline,
- sur la rive droite se trouve un bâtiment comprenant des salles d’expositions et de spectacles vidéo sur le thème du Pont du Gard. Le bâtiment s’insère à l'intérieur d’une carrière moderne abandonnée. La composition de ces bâtiments en deux volumes côte à côte crée une sorte de ‘portail d’entrée’ dans le site et invite les visiteurs à pénétrer plus avant et profiter de la promenade et de la découverte du monument situé de l’autre côté de la colline.
Une nature de garrigue dure, sèche et chaude retrouvée, permet que la visite se fasse dans les conditions les plus proches possibles de l'état originel de la construction de l'aqueduc (17 après J.C.).

Jean-Paul Viguier a procédé en 2012 à la donation de deux ensembles d’œuvres liés à des projets majeurs de son agence, dont l’aménagement du Pont du Gard : ce projet fait partie désormais des collections permanentes de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine.
 

Crédits Agence

Bertrand Beaussillon (Directeur de projet)
Yann Padlewski
Ivan Di Pol
Alison Rondel
Jean-Luc Vignon
Francesco Paolo Zaccaro