Projet

  • Vue
  • Images

Tour Aurore

Paris - La Défense, France
2021

Programme : bureaux et commerces
Mission :
réhabilitation et extension de la tour, architecture d’intérieur
Localisation : 18-19 place des Reflets, La Défense
Surface : 39.000 m² 

Maître d’ouvrage : AERMONT
Maître d'oeuvre mandataire :
VIGUIER
Architectes associés : Sisto Studios
AMO : ORFEO
Bureaux d’études techniques :
SETEC TPI (structure), ATYS Engineering ( fluide), Bollinger Grohmann (façade), ACV (acoustique), Seulsoleil
Certifications: HQE, BREAM, International Well Building Institute, Wired Score

Erigée au tout début des années 1970 sous l’impulsion de son maitre d’ouvrage, les Mutuelles du Mans Assurances (MMA), la tour Aurore dite de « première génération », est le fruit du trio d’architectes : Claude Damery, Pierre Vetter et Gilbert Weil.

Après seulement trois petites décennies à abriter dans ses 27 000 mètres carrés de multiples entreprises et une légère rénovation des parties commune en 1993, Aurore est désertée de ses derniers occupants en 1998. Bourré d’amiante, le building est alors une première fois désamianté et presque entièrement curé en 2002.

Malgré divers sursauts de reprises et de projets, la tour est menacée de destruction. Ce sera finalement le fonds d’investissement anglais Aermont qui reprendra la main pour lancer fin 2019 le chantier d’un projet de réhabilitation et d’extension de la tour.

Dans cette dynamique, VIGUIER est choisi par Aermont pour redonner une nouvelle vie à la belle endormie, secondé par le cabinet Sisto Studios qui a imaginé le pavillon adjacent à Aurore, en remplacement de l’ancienne agence BNP dont le bâtiment est entièrement détruit.

Haute d’environ 90 mètres pour 28 étages, la nouvelle Aurore est surélevée de six niveaux supplémentaires. Elle s’agrandit dès lors à 33 étages avec une terrasse culminant à 119 mètres. Une partie du sommet est transformée en terrasse accessible aux salariés tandis que l’autre sera végétalisée.

Complètement déshabillée de sa façade orangée et de ses allèges blanches en relief, la façade d’Aurore revêt un nouveau cladding en voile de verre plus largement vitré, teinté en noir avec des allèges en acier inox en rappel des anciennes allèges qui faisaient la particularité d’Aurore.

Au pied d’Aurore, l’ancien bâtiment BNP fait place à un pavillon de huit niveaux. Sa façade sera habillée de brise-soleil verticaux. Conçu comme une « lanterne » il intègre une partie des espaces de coworking, un business center de 4 500 mètres carrés avec un grand auditorium ouvert sur l’extérieur pouvant aller jusqu’à 230 places. L’accent est mis sur la proximité avec celles et ceux qui vivent et travaillent dans le quartier avec l’ouverture au public d’un drugstore et d’un skybar.

La surélévation d’Aurore et la création du pavillon permettra d’augmenter significativement la surface de l’ensemble immobilier à 38 900 mètres carrés dont 32 800 mètres carrés dédiés aux bureaux. Les deux bâtiments seront reliés par une rue intérieure qui fera office de hall d’accueil commun.

Ce vaste projet est aussi l’élément clé qui permet à l’établissement public Paris La Défense (PLD) d’en mener un autre : celui de la refonte de la dalle au pied d’Aurore avec l’agence Urbanica. Aurore rénovée offrira son plus beau visage à la skyline de La Défense fin 2021.

Texte cité d’Adrien Teurlais, paru dans Defense-92.fr (« Après vingt ans de déshérence, la tour Aurore va enfin revivre », 19.12.2019)

Crédits Agence

Directeurs de projet : Andres Larrain, Michele Circella
Chef.e.s de projet : Laure Barthelot, Thomas Poletti, Monica Antonie
Équipe projet : Adriana Coquil, Joanna Morantin, Damien Maciejewski
Architecture d'intérieur :
 Charlotte Thiret, Justine Duhautois, Alberto Vazquez Palomo, Laure Petit, Benjamin Bordeau, Maëlle Cabio'ch
Images de synthèse :
Benjamin Alcover, Jugulta Le Clerre, Khanh Chi Tran, Giovanni Barbagallo, L'Autre Image